VIDEO – Conférence internationale scientifique et diplomatique dédiée au 100e anniversaire du Traité de paix de Sèvres

Dans les environs de Paris, capitale de la France – à Sèvres où il y a exactement 100 ans, en 1920, a été signé le Traité de Paix de Sèvres, un des traités les plus importants du système de Versailles signifiant la fin de la Première Guerre Mondiale, s’est tenue, les 10 et 11 août 2020, une Conférence Internationale diplomatique et scientifique consacrée aux 100 ans du Traité de Paix de Sèvres.

L’intitulé complet de cette Conférence Internationale est le suivant: «100e anniversaire du Traité de Paix de Sèvres, voies pour une solution de la Question Arménienne et la crise du Proche-Orient : analyse historique et juridique et problématiques actuelles.

Géopolitique de l’opinion internationale dans le cadre de l’application des décisions du Traité de Sèvres en tant que voies vers une paix stable, solide et équitable et une coopération sincère entre Etats et peuples  du Grand Proche-Orient, du pourtour méditerranéen et de l’Afrique du Nord».

Les initiateurs et organisateurs de cette Conférence Internationale sont le gouvernement et l’Assemblée Nationale (Parlement) d’Arménie Occidentale ainsi que le Centre International indépendant d’expertise juridique pour les réparations et restitutions.

Lors de la Conférence Internationale diplomatique et scientifique dédiée au 100e anniversaire de la signature du Traité de Paix de Sèvres, ont été soumises à discussion les questions suivantes:

  1. Portée historique et analyse historique et juridique du Traité de Paix de Sèvres en tant que traité dominant au sein du système de Versailles.
  2. Enseignements du Traité de Paix de Sèvres et ses conséquences pour le monde civilisé contemporain.
  3. Géopolitique de la communauté internationale concernant l’application des dispositions du Traité de Paix de Sèvres de 1920.
  4. Bases juridiques et possibilité de ratifier le Traité de Paix de Sèvres de 1920.
  5. Nécessité de convoquer une Conférence de paix “Sèvres-2” débouchant sur la signature d’un traité. juridiquement contraignant (legally binding treaty) “Sèvres-2” et applicable afin d’instaurer une paix solide, durable et équitable ainsi qu’une coopération réelle entre les Etats et peuples du Grand Proche-Orient, du pourtour méditerranéen et de l’Afrique du Nord.
  6. Voies pour une renaissance structurelle de l’Arménie Occidentale et résolution de la Question Arménienne.
  7. L’Arménie Occidentale et les Etats limitrophes: analyse politique, juridique et problèmatiques actuelles.
  8. La crise proche-orientale: Géopolitique de la communauté internationale dans le Grand Proche-Orient et les pays limitrophes.
  9. Génocide du peuple arménien, entre 1894 et 1923, sur le territoire de l’Arménie Occidentale, en Cilicie, dans l’Empire ottoman, en Arménie Orientale, en Artsakh et Azerbaïdjan et, également, génocide des assyriens, des grecs pontiques et autres peuples autochtones vivant sur le territoire de l’Empire ottoman: reconnaissance internationale, condamnation et compensation pour les dommages subis.
  10. Problèmes actuels des peuples autochtones d’Arménie Occidentale et défense de leurs droits.
  11. Problématique de la sauvegarde de l’héritage spirituel et culturel arménien et des autres peuples autochtones du Grand Proche-Orient en temps de paix lors d’actions de guerre et d’actes terrorists.